Lauréate de l’appel à projets Territoire à énergie positive pour la croissance verte, Dijon métropole agit pour l’amélioration de l’éclairage public, l’éducation du grand public à l’environnement et réalise un audit énergétique de son patrimoine.

Un territoire modèle de la transition énergétique et écologique

Désignée en février 2015 comme territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique, Dijon métropole s’est engagée à mener des actions concrètes afin de contribuer à atténuer les effets du changement climatique, à encourager la réduction des besoins d’énergies et le développement des énergies renouvelables et à créer des filières vertes d’emplois.

La métropole est lauréate de l’appel à projets Territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) aux côtés des villes de Dijon, de Quetigny et de Marsannay-la-Côte. En 2015, 163 180 euros ont été attribués à Dijon Métropole, dans le cadre de TEPCV, par le ministère de l’Écologie. Latitude 21, la maison de l’architecture et de l’environnement de Dijon Métropole a, quant à elle, reçu près de 45 000 euros.

Déjà des actions concrètes

La modernisation de l’éclairage public réalisée dans le cadre de cette convention TEPCV a porté sur 18 sites à Dijon, à Hauteville-lès-Dijon, à Bretenière, à Fontaine-lès-Dijon, à Longvic, à Marsannay-la-Côte et à Quetigny. Le choix d’un éclairage LED permet d’économiser 151 Mwh par an.

Après un audit portant sur les consommations en énergie, les sources d’émissions de gaz à effet de serre et les zones de déperdition thermique, Dijon Métropole a engagé, dans son siège de l’avenue du Drapeau, la rénovation de l’installation de gestion technique du bâtiment, qui permet de piloter plus efficacement les différents équipements (chauffage, ventilation…).

En développant ses réseaux de chaleur urbains,  la métropole dijonnaise a fait le choix de privilégier les énergies renouvelables et de récupération. Ce faisant, elle s'inscrit pleinement dans le cadre de la convention TEPCV et de la Loi de transition énergétique. Celle-ci fixe l'objectif d'augmenter de 32% la consommation d'énergies renouvelables en France en 2030 par rapport aux niveaux de 2012.

Côté éducation au développement durable, plusieurs actions sont menées. À Latitude21, plus de 10 000 élèves de l’agglomération participent chaque année aux animations pédagogiques, sans compter les nombreuses familles de la Métropole dijonnaise inscrites aux ateliers et adeptes des expositions. Ces actions viennent ainsi compléter l’ensemble des projets engagés dans le cadre d’Illico2, le plan climat énergie de Dijon Métropole.

TEPCV_Infographie

Plan climat

Dijon métropole et la ville de Dijon ont déployé une stratégie exemplaire de lutte contre les changements climatiques, à travers leur Plan climat air énergie territorial. Dijon est aujourd'hui reconnue comme une référence écologique en France.

en savoir plus

Réseaux de chaleur

Dijon métropole a déployé un réseau de chaleur sur toute la moitié Est de Dijon ; elle a rénové et interconnecté les réseaux de Chenôve et de Fontaine d'Ouche, et a mis en service deux chaufferies bois. Les avantages sont à la fois écologiques, donnant la part belle aux énergies renouvelables et réduisant les émissions de gaz à effet de serre, et économiques, avec un impact significatif sur la facture énergétique.

en savoir plus

Dijon sur le web, c'est aussi...